uneaura4etoiles

l'éveil du féminin

Nous sommes des filles d’Eve ! par Sylvie Berubé

Posté : 13 mars, 2016 @ 6:45 dans feminilune, livres | Pas de commentaires »

DansLeVentreEve-5Mes retrouvailles avec l’auteur québécoise, Sylvie Bérubé, qui prend une place toute particulière dans cette nouvelle révolution des femmes. Nous sommes le 8 mars, pour la journée de la femme, Marie Lise Labonté, annonce la conférence de Sylvie Berubé, et nous confie son côté garçon manqué lors e leurs première rencontre… Difficile d’y croire face à la femme épanouie qui se présente en pleine lumière sur la scène des Feux de la rampe. dans un livre dédié au féminin elle nous explique sa métamorphose,

« Pour s’éveiller à leur véritable essence, les femmes ont besoin de guérir leurs blessures. L’auteur donne son point de vue singulier et nous invite à nous libérer des cuirasses de la féminité (les protections inconscientes), selon la méthode de Marie Lise Labonté. Cet ouvrage présente la particularité de traiter des blessures et des peurs logées dans le ventre des femmes, lieu de création, d’un enfant, mais aussi de soi-même. Pour les aider à manifester le pouvoir de créer leur propre vie, elle les guide à accoucher d’elle-même. »

extrait : Je reconnais que je suis une fille d’Ève

Oui, je reconnais que je suis une fille d’Ève, que j’ai l’histoire de toutes les femmes dans mon ventre, que je n’ai pas que leurs blessures mais aussi leurs pouvoirs. Je reconnais que le prénom qui est le mien est porteur de sa vibration, « eve » signifiant « vie » : Sylvie, celle qui porte la vie dans son ventre. Au début de ma vie, j’ai éprouvé beaucoup de difficultés à porter la vibration du mot « Sylvie ». Je détestais ce prénom trop commun, trop à la mode dans les années soixante. Je voulais être unique. J’ai voulu changer de prénom. Lorsque j’ai fait la rencontre de mon premier guide et maître spirituel, je lui ai demandé un nom qui correspondait à mon essence. Je désirais un nom qui porterait la vibration de ma mission d’âme. Quel choc lorsqu’il me nomma : Lüna ! C’était trop féminin… J’ai dû apprivoiser ce nom spirituel avec les années. Quelques personnes m’interpellent dorénavant de cette façon. Une amie s’amuse à m’appeler « Déesse de la Lune ». Entendre prononcer ce nom avec douceur me permet de m’identifier de plus en plus à cette nouvelle vibration. Durant cette étape de ma vie, j’entreprends un travail sur moi-même pour me libérer des mémoires de tout ce qui m’a blessée dans ma féminité. L’énergie de guérison de la Lune est très bénéfique dans mon cheminement. Pouvez-vous croire que c’est à cette étape de ma vie que mon corps a changé, qu’il est devenu plus féminin ? Des rondeurs sont apparues au niveau des seins, du ventre, des hanches. Mais aussi les problèmes de ventre. Bien sûr, en activant l’énergie féminine en moi, tout ce qui faisait que je la niais a refait surface. Plus je guéris les blessures, plus je découvre et développe ma puissance féminine

Dans le ventre d’Eve. Sylvie Bérubé. ed Vega.

Portrait : Laurence Verrier co fondatrice de Feminaissance. Lyon

Posté : 5 mars, 2016 @ 11:11 dans feminilune | 1 commentaire »

laurence-isabelle_278Laurence Verrier a co fondé Féminaissance, un festival réservé aux femmes et aux jeunes femmes à partir de 14 ans. Portrait d’une artiste engagée : photographe et art-accompagnatrice passionnée par l’humain et ses facultés d’expression. « Je développe un travail sur la féminité depuis maintenant 11 ans. Formée au massage, au travail de la voix, pratiquant le yoga et la visualisation créatrice, j’accompagne les femmes et les enfants en séances individuelles ou collectives, le temps des différents «pas-sages» de la Vie. J’ai développé un accompagnement spécifique pour les futures et jeunes mamans, «l’attente créative». A travers mes oeuvres comme à travers l’accompagnement, je cherche à amener de la vie, du nouveau, du surprenant, à créer des ponts entre monde intérieur et extérieur, à aider les êtres à éclore. Mon point fort: vous accompagner au delà de vos peurs, à la rencontre de votre puissance et de votre grâce. »

cropped-bandeau-site2A propos du festival Féminaissance : http://feminaissance.com/

Nous avons un rêve…
Le rêve d’une humanité plus vraie, dans laquelle hommes et femmes seraient en harmonie et en égalité, auraient pansés leurs blessures respectives, balayés les rancoeurs, les colères, soigné le passé.
Une humanité au-delà de la peur de « l’autre ».
Nous avons un rêve…
Le rêve d’une société dans laquelle l’énergie féminine pourrait se déployer dans toute son amplitude, et résonner avec l’énergie masculine.
Nous avons un rêve…
Que chaque femme fasse un pas vers elle-même, et, au-delà de la souffrance, rencontre sa puissance et sa grâce.
Qu’elle puisse s’appuyer sur la communauté des femmes pour éclairer sa route et celle de ses proches.

Team du festival : Jacqueline Riquez, Laurence Verrier, Stéfanie Vella et Angélique Ruffier

https://feminaissancedotcom1.files.wordpress.com/2015/02/hd-revedefemmes-33-page42-43.pdf

Livre : La femme optimale : Miranda Gray, ou les secrets du cycle féminin

Posté : 4 mars, 2016 @ 8:41 dans feminilune, livres | Pas de commentaires »

41JlbG1kWkL._SX326_BO1,204,203,200_« La nature de la femme est cyclique ! »rappelle Miranda Gray.

J’ai découvert Miranda Gray, il y a des années avec son livre Lune Rouge, qui parlait du cycle féminin, comme jamais je ne l’avais entendu… Alors que toute la société nous exhorte à faire fi de nos règles, qui au final sont encore et toujours perçues comme une honte et une entrave à notre liberté, Miranda Gray à l’inverse nous permet d’en découvrir la riches ! Nous sommes femmes et cycliques… Une chance !

Dans cet ouvrage singulier et novateur, Miranda Gray, auteur et enseignante spirituelle anglaise,  répond à la question : « À quoi sert notre cycle menstruel ? » en montrant combien le cycle est une précieuse mine de ressources pour les femmes. Le secret méconnu réside dans les moments dits « optimaux » de nos différentes phases, des jours où certaines capacités sont renforcées. En agissant au moment opportun, nous sommes capables de  réaliser les changements importants que nous désirons vraiment dans notre vie, tant personnelle comme professionnelle.

Conçu comme un guide pratique, autour des 28 jours du cycle, ce livre fournit un planning quotidien d’activités autour de ces différents moments optimaux, que vous pouvez personnaliser en fonction de votre situation et de votre cycle – qu’il soit naturel ou sous traitement médical. Il vous aide à identifier et à atteindre vos objectifs, à établir de meilleures relations, à équilibrer travail et vie privée, et à créer le bonheur personnel.

Cette approche inédite et unique transformera radicalement votre vision de vous-même, de votre cycle menstruel, et la façon dont vous menez votre existence.

Catherine Maillard

La femme optimale – Un programme en 28 jours pour découvrir les énergies créatrices du cycle féminin et s’épanouir. Ed Courrier du livre

Clarissa Pinkola Estes : les femmes ont l’âme sauvage

Posté : 2 décembre, 2014 @ 2:58 dans feminilune, livres | Pas de commentaires »

UnknownLa Vierge Marie et son cœur immaculé ! une icône du féminin, la mère de Jésus. Jusqu’ici cette image était asociée pour moi à une forme d’amour inconditionnel, une douceur, au pardon et à la Mère. A chaque fois que je entre dans une église c’est à Marie et ses vertus que je fais appel pour me guider et m’envelopper…

Pour Clarissa Pinkola estès, Notre Dame, la Nustra Senora , comme elle l’appelle, renvoie aussi à Notre Dame de la Guadalupe, et avec elle la femme puissante, la guerrière protectrice de la vie, la Mère de notre âme sauvage.

Dans son ouvrage Libérez la femme puissante, elle nous en livre les nombreux visages, qui ouvre un nouveau champs pour les femmes reliée à cette qualité d’être :

« La Madre Grande est une force de la nature dans la quelle sont enchâssés ces joyaux e la créativité profonde, élever, éduquer, montrer, protéger tous les attributs de la maternité dans ce monde-et dans l’autre.

En tant qu’intercesseuse, elle est essentielle au Tikkun Olam, qui signifie en hébreu « le monde restauré ». Elle est essentielle au concept d’Ometeol, un terme nahuat/aztèque qui désigne la divinité descendue du niveau le plus élevée des cieux pour dégager la « route à deux voies » reliant les grands cœurs de ce monde et ceux d’en haut.

De cette façon, elle nous fait l’honneur d’entrer en contact avec nous à de nombreuses reprises. Je le reconnais : j’ai l’empreinte de ses doigts sur tout le corps. Peut-être l’avez vous aussi ? «

Une question à laquelle je peux répondre oui, à moi aussi elle a laissé l’empreinte de ses paumes sur mes épaules à force d’essayer de me mettre sur la bonne voie.

Toute ma gratitude à Clarissa Pinkola Estés, une voix, une plume essentielle à notre époque !

Lire : Libérez la femme puissante. Clarissa Pinkola Estes. ed Grasset.

 

Découvrez ‘LA VIERGE NOIRE OU LA MAGIE DE LA RE-NAISSANCE’ avec Lydia petetin

Posté : 11 février, 2014 @ 2:13 dans feminilune | Pas de commentaires »

image001
 Stage Danse Thérapie : ‘LA VIERGE NOIRE OU LA MAGIE DE LA RE-NAISSANCE’ avec Lydia Petetin. Cette PLEINE LUNE du 14 Février est un portail puissant de contact avec l’Energie de LA MADONNE NOIRE
 A propos de la Vierge Noire : Secrète, mystérieuse et méconnue, La VIERGE NOIRE sous-tend pourtant le Panthéon de nombreuses Déesses et de figures Bibliques, parmi les plus importantes : Isis-Kali-Marie Madeleine-Déméter-Ishtar-Astarté-Lilith-Diane….) Associée à la LUNE, à VENUS et à la MER, c’est l’expression même du féminin, tantôt secrète, tantôt extravertie. Encore méconnu, et parfois craint, cet archétype, vieux comme le Monde, nous conduit à rencontrer les FORCES ORIGINELLES, PRIMORDIALES, AMBIVALENTES et SAUVAGES du FEMININ.
Quelques mots sur l’atelier : Nous allons suivre le Chemin de la RE-NAISSANCE, de la BEAUTE MAGIQUE, des MYSTERES de La VIE, explorer notre DUALITE afin d’en faire NAITRE le MEILLEUR. ATTIRER, AMPLIFIER l’Energie de La TERRE et du COSMOS en ce Portail de PLEINE  LUNE ,nous donnera la possibilité, par la DANSE et des RITUELS SACRES datant de plusieurs millénaires, de CONTACTER et de DEVELOPPER notre PUISSANCE DE CREATION et de REGENERATION. Par une PLONGEE dans les profondeurs de notre ETRE, où les ILLUSIONS pourront être dissoutes ,il sera alors possible de laisser place, d’encourager et de faire VIVRE notre POTENTIEL INFINI .
Lydia Petetin:  enseignante de Yoga et thérapeute psychocorporel. Elle anime depuis de nombreuses années des ateliers et séminaires. Depuis 16 ans, elle est  profondément engagée en Danse des 5 Rythmes et Movement Medicine. Depuis 2 ans, elle reçoit l’Enseignement de chamans Quechuas et poursuit sa Quête et ses formations dans La Voie du Féminin Sacré.
En savoir plus… www.laroseetlecalice.com
Date: Samedi 15 février 2014
Horaires: de 14h à 18h30
Lieu: Centre Osmose – 11 avenue des Orangers – 06800 Cagnes sur Mer
Matériel nécessaire: Apportez 1 objet avec lequel vous vous sentez connecté et en rapport avec le thème de cet Atelier.
Investissement sur soi: 50 €
Inscription auprès de Lydia Petetin: Tel.06 03 08 19 08 ou par mail: lilup7@yahoo.fr
Organisation : Lydia Petetin
 

Concert « Femmes et Déesses » par Catherine Braslavsky

Posté : 31 décembre, 2013 @ 10:57 dans feminilune | Pas de commentaires »

images-2

 

Remonter aux sources poétiques du féminin sacré avec Catherine  Braslavsky, chanteuse et musicienne. Artiste d’exception, elle nous offre deux spectacles musicaux dédiés au féminin sacré, Le Rêve de salomon, et Femmes et Déesses. Une belle opportunité pour commencer l’année 2014, dans la célébration.

 

 

                                                                    Le rêve de Salomon  jusqu’au 12 janvier 2014

Catherine Braslavsky :  Chant, bendir, doulcimer

Joseph Rowe : Textes, luth arabe, bendir, daf, darabuka,

                                     djembé, cloches et bols tibétains, doulcimer

 Des chants qui évoquent la Méditerranée, le féminin et la nature,

 de l’antiquité à nos jours :

Cantique des cantiques (en hébreu), Tonnerre-Esprit Parfait (texte antique en copte),

l’Evangile de Thomas, l’Evangile de Marie Madeleine, chants grégoriens,

chants judéo-espagnol, arabe, troubadour, Hildegarde de Bingen…

Et des textes qui nous parlent  de la possibilité d’un monde autre,

au travers de contes et de personnages célèbres.

“Le Rêve de Salomon” part de l’histoire de ce roi idéal que fut Salomon il y a trois mille ans : le dernier roi à honorer les femmes en leur offrant de célébrer dans le temple qu’il avait construit. Après lui les prêtresses et le son de leurs tambours furent bannis des temples, et parallèlement, la relation de l’humanité à la nature et au féminin se détériora jusqu’à ce que l’on connait aujourd’hui. Véritable voyage musical dans le temps et l’espace, Catherine Braslavsky et Joseph Rowe nous interprète des chants sacrés en huit langues, de l’antiquité, du moyen-âge et d’aujourd’hui, au fil d’histoires et de personnages inspirants comme Salomon, Mary Turner la guérisseuse, Lucifer l’ange déchu qui devait porter la lumière, Hamza El Din le maître nubien de oud ou Marie Madeleine l’apôtre des apôtres…

 

Femmes et Déesses du 15 janvier au 3 Février 2013

avec

Catherine Braslavsky

Blandine Lambert et Nadine Ouannoughi

Chant, doulcimer, percussions, tanbura…

 Chants sacrés du Moyen-Age et d’Aujourd’hui :

Cantigas d’Alfonse Le Sage, Laudario di Cortona, grégoriens,

judéo-espagnols, arabes, hébreu et compositions originales …

“Femmes et Déesses” est une célébration du Féminin sacré tant dans la chair que dans l’esprit ! Porté par trois voix de femmes, le spectacle propose une partie de chants sacrés du sud de l’Europe dédiés à Marie et Marie-Madeline puis une seconde partie où l’on entendra les dernières compositions de Catherine  Braslavsky et Joseph Rowe.

images-1 En pratique : Le Roi Salomon et Femmes et Déesses. Le lieu :

Théâtre de l’Ile St-Louis Paul Rey, 39 quai d’Anjou, Paris IVe Mº Pont-Marie

du mardi au samedi à 21h;  les dimanches à 17h30. (relâche les lundis)

Sauf : mercredi 25 décembre et 1er janvier à 17h30  et mardi 31 décembre à 18h30

15 euros et 10 euros pour les étudiants de -25 ans

                              Reservations 01 46 33 48 65 et réseau FNAC

 

 

 

Découvrez A Terra mater, par Martyne Lestic

Posté : 30 décembre, 2013 @ 2:10 dans feminilune | Pas de commentaires »

unnamed 

 Terra Mater est un site dédié à la déesse Mère dans l’humanité. Histoire, nature, sexualité, chamanisme, mythologie… Martyne Lestic nous offre un voyage inédit, informé et inspiré, elle nous ouvre ainsi l’univers de la déesse Mère

 

 

« Le passage le plus intelligent et le plus inspiré concernant la Déesse dans toute la littérature ancienne, se trouve dans l’Âne d’Or d’Apulée, lorsque Lucius l’invoque au fond de sa misère et de sa dégradation morale et qu’elle apparaît en réponse à sa supplication.in La déesse Blanche de Robert Graves.   » O Reine bénie des Cieux , que tu sois la Dame CÉRÉS, source originelle de tout ce que porte la terre et qui, ayant retrouvé ta fille Proserpine , dans la grande joie qui te saisit alors, fit disparaître complètement et cesser la faim de ceux de l’ancien temps qui ne se nourrissaient que de glands. Toi qui fis labourer et semer le sol nu d’Eleusis jusque là stérile et donnas alors aux hommes une nourriture meilleure et plus douce; ou que tu sois la Vénus qui, au commencement du monde, fit s’accoupler le mâle et la femelle dans un amour naissant, permettant ainsi à l’espèce humaine de se propager éternellement, toi que l’on adore à présent dans les temples de l’île de Paphos; ou que tu sois la sœur du dieu Phoebus, toi qui as rendu service à tant de gens en les éclairant et en diminuant à l’aide de tes remèdes les souffrances dues au travail et que l’on adore aujourd’hui dans les lieux sacrés d’Ephèse;

Plus d’infos sur :www.facebook.com/aterramater

 

Découvrez A Terra mater, par Martyne Lestic dans feminilune terra_mater

Ode à Enk’Aï, la déesse Mère chez les Maasaï, par Xavier Peron

Posté : 9 novembre, 2013 @ 1:02 dans feminilune, spiritualité | Pas de commentaires »

Ode à Enk'Aï, la déesse Mère chez les Maasaï, par Xavier Peron dans feminilune 51b6msnbxil._sy445_-150x150 

Pour les Maasaï, Dieu est une Déesse-Mère. Ils l’appellent Enk’Aï. « Les Maasaï m’ont appris à vivre au Féminin », par Xavier Péron qui vient de publier : « Les neuf leçons du guerrier maasaï » aux éditions Jouvence (2013)

 Pour les Maasaï, il faut être prêt à se débarrasser de ses peurs au masculin ou au féminin si l’on prétend vouloir se transformer et savoir qui l’on est réellement. Il faut être prêt à se débarrasser de ce que nous craignons le plus, à savoir nous-même, car incomplet,  pour redécouvrir la force du divin en nous (= Féminin sacré) et le laisser agir.

Au lieu de passer mon temps à bâtir un univers extérieur pour me fuir et m’empêcher d’être durablement en paix avec moi-même, les Maasaï m’ont appris à vivre debout avec la sensibilité de mon Etre constamment dans le mouvement, en devenir (reflet de la Création) et jamais limité par des murs définitifs, et la reconnaître comme seule capable de développer mon Humanité.

Ils m’ont appris à épouser le Féminin Sacré qui est la vibration « cosmique » et « terrestre » la plus élevée qui soit. Dans la culture maasaï, l’homme et la femme pris séparément sont incomplets. Chacun ne parvient à l’unité et à la transcendance qu’en s’abreuvant en effet à cette troisième catégorie : « le Féminin Sacré », qualité centrale de la Vie où tout n’est qu’Un ! Une chose tout à fait concrète en fait. Pour les Maasaï, Dieu est une Déesse-Mère. Ils l’appellent Enk’Aï, qui, comme par un fait exprès est aussi le Féminin Sacré !!!!

Plusieurs fois par jour, ils m’ont appris à me connecter à Elle en opérant « aingoru enkitoo » (« L’écoute du Bon Ordre »), pratique courante de la plus haute importance chez ce peuple premier emblématique d’Afrique. C’est très facile de s’y adonner, ce n’est qu’une question de « Foi ». Je fais le vide en moi, j’oublie consciemment mes pensées, mes émotions, mes jugements, causes de mon mal-être, et je les entraîne vers mon cœur pour qu’ils se transforment en une vive énergie (que je visualise). Alors, je ressens Enk’Aï au plus profond de mon Etre qui soudain trouve une solution pour moi, qui agit à ma place sans effet de force, avec une grande douceur, comme une caresse. J’apprends à observer en silence (très important), à vivre dans l’Ici et Maintenant, je visualise au-dessus de mon crâne un cordon ombilical (osotwa) qui me relie à Elle et je reçois sa plénitude « à gros bouillons ».

Enk’Aï seule colore tout ce qui Est jusque dans le moindre détail. Elle seule est le Réel qui est éternel ! Mais également mouvant et se vivant dans le partage. Vous apprendrez à trouver le « Bon Ordre » non pas dans les dogmes ni dans un horizon religieux vague et distant, mais dans la qualité de l’instant coloré par la Déesse-Mère, le Grand-Tout, une Déesse bien vivante et non un concept philosophique. La Réalité seule est féconde. Il suffit d’en adopter la couleur pour colorer sa vie et la rendre efficace.

Et vous recevrez d’autant plus, mes cher(e)s ami(e)s, que vous aurez su prendre en compte à quel point la Réalité est éminemment fragile, combien il faut en prendre soin. Pour les Maasaï, plus elle est fragile, plus elle atteint à la « sainteté » (le contraire du chaos). En particulier, certaines périodes, certains âges tels que la vie d’une femme, la vie d’une maman, la vie d’un nourrisson (ou d’un grand-parent), ou encore les temps de transition où l’on a quitté l’ancien sans être encore entré dans le nouveau, sont intouchables, inviolables, sacrés au plus haut point parce que fragiles, sensibles et pleins de tendresse. Parce que c’est là que la Réalité est le plus Elle-même. Ce faisant, vous permettrez au Féminin Sacré, à Enk’Aï qui est le Féminin par excellence, de triompher. Alors « pee memodayu », « pour ne pas paraître bête », adoptez sans plus attendre  le Féminin sacré qui est en vous ! Ashe naleng, merci beaucoup.

Navaratri, les Neuf Jours de la Mère Divine

Posté : 7 octobre, 2013 @ 10:04 dans feminilune | 2 commentaires »

 

Navaratri, les Neuf Jours de la Mère Divine  dans feminilune unknown_161-150x150Le 5 octobre marque le début de Navaratri, les Neuf Jours de la Mère Divine. Navaratri est une fête hindoue qui honore la Mère Divine sous ses diverses formes. Ces neuf jours sont un temps pour célébrer toutes les expressions du féminin divin qui nous mène de l’obscurité à la lumière, de l’illusion à la vérité, de la séparation à l’unité.

La célébration de Navaratri est significative universellement car c’est un temps où la Mère Divine, dans tous ses aspects, est active pour toute la planète. Sai Maa a dit que cette Navaratri est particulièrement puissante, car elle va servir toute l’humanité à travers la douceur et la puissance de la présence féminine sacrée. En ce moment, Maa active les Mères Divines de toutes les civilisations – incluant Marie Madeleine, Isis, Sekhmet, Miriam et Shekhinah – et apporte ces énergies pour propulser l’humanité vers son éveil. Pendant Navaratri, le monde entier et tout le cosmos seront alignés avec la Shakti de la Mère Divine. Pendant ces neuf jours, nous avons l’opportunité d’accueillir cette énergie sacrée et lui permettre d’accélérer notre transformation.

Lire la suitehttp://us6.campaign-archive1.com/?u=4d32251d9b94cf31881c9308a&id=b2f6f24f6b

 

 Invoquer la Déesse pendant Navaratri – 5 – 13 octobre 2013

2013-10-03-navaratri-150x150 deesse dans feminilune

Dans la tradition hindoue, les neuf jours de Navaratri sont dédiés à la sadhana dévotionnelle (pratiques spirituelles) et l’adoration de la Shakti, la puissance divine féminine suprême. En particulier, la Shakti est honorée telle que manifestée par les Déesses Durga, Lakshmi et Saraswati.

Lire la suite : http://www.sai-maa.com/fr/news/entry/invoquer-la-deesse

 

Merci à Yael, pour cette info :  http://lechantdesarbres.over-blog.com

Atelier : Le Temple D’isis avec Lydia Petetin et Silvana Di Gaetano

Posté : 24 septembre, 2013 @ 6:38 dans feminilune | Pas de commentaires »

Atelier :  Le Temple D'isis avec Lydia Petetin et Silvana Di Gaetano dans feminilune 0.file521cd1d1518381-150x150« LE TEMPLE D’ ISIS »

Méditations vibratoires – Cérémonies de guérison chamanique

 Danses 

(Ouvert à tous)

Lors de cette journée, nous voyagerons avec l’Energie d’ISIS

La Grande, Isis la Mère-veilleuse, Déesse multiple et complète.

Nous La rencontrerons dans Sa Dimension Solaire d’ISIS-HATHOR

Déesse qui danse, chante et invite à la célébration et à l’alchimie du féminin sacré.

Elle est invoquée pour ALLUMER LE FEU CREATEUR EN SOI.

Ce sera la 1ère marche de Notre Voyage Alchimique Intérieur.

Nous serons invitées à invoquer, prier, danser afin de rentrer dans Le TEMPLE DE LUMIERE

Le Sanctuaire de L’Energie Divine Féminine ,LA SHAKTI, LA SHEKHINA

Cette cérémonie sera co-animée

 par Lydia Petetin et Silvana Di Gaetano

Prévoir une tenue ample de préférence blanche un objet ou une intention particulière, carnet de ‘voyage’ afin de noter ses visions,reves ou impressions un coussin, plaid, bouteille d’eau..

Qui est Silvana Di Gaetano ? Thérapeute, enseignante en Méditation, Maître de Reiki, Initiatrice au féminin sacré d’Isis, elle est aussi créatrice du réseau de conférencewww.terresdamours.com: son site perso http://www.bio-energetique.org

Qui est Lydia Petetin ? enseignante de Yoga,thérapeute psycho-corporelle et danse -thérapeute.Elle enseigne depuis de nombreuses années et se forme depuis 15 ans auprès de Ya’Acov Darling Khan (Movement Medicine School ), elle  poursuit ses Initiations dans les plus pures Traditions du Féminin Sacré auprès de diverses Enseignants de renommée mondiale. Site: www.laroseetlecalice.com

En pratique : Le Samedi 28 Septembre 2013

De 10H00 à 17H00 (environ)

Adresse : O.S.M.O.S.E : 11 Avenue des Orangers ,06800 Cagnes sur Mer

Participation financière : 70 euros

Pour votre réservation:  tél : 06 67 30 50 11 ou 06 03 08 19 08

silvana@terresdamours.fr

 ou lilup7@yahoo.fr

 

12
 

INTERVIEWS DE STARS |
piafabec |
Kasskou le petit krill |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fanatique d'esprit
| Scravic
| New EVENING Newcastle CHRON...