uneaura4etoiles

l'éveil du féminin

Archive pour la catégorie ''

Film : Les Gardiens de la Terre.

Posté : 7 avril, 2016 @ 4:43 dans spiritualité | Pas de commentaires »

unnamed-1Le voyage initiatique d’un couple avec leurs jeunes enfants à la recherche d’une nouvelle perspective sur le monde, partis à la rencontre des « Gardiens de la Terre ». Australie, Amérique, Afrique…: cette famille va parcourir pas moins de 4 continents, sur une durée totale de 5 ans.
Ce film a pour vocation d’éveiller les consciences, il nous tend un miroir. Pourquoi les peuples premiers sont-ils heureux, alors qu’ils n’ont rien. Et nous qui avons beaucoup restons insatisfaits. Plus qu’un simple documentaire, il nous entraîne dans un voyage intérieur. C’est à la fois un appel à nous réveiller et un espoir pour l’avenir.

Un retour aux sources inspirant pour construire le monde de demain. Le Monde des religions.

Un film comme on aime, initiatique, inspirant, porteur d’espoir. Catherine Maillard.

 Retrouvez l’ensemble des cinémas qui diffusent le film : http://www.jupiter-films.com/film-actualites.php?id=60Film : Les Gardiens de la Terre.   dans spiritualité

unnamedEn présence des réalisateurs et de leurs enfants. 

la bande annonce du film : https://vimeo.com/155814565

 

Sauvage et modernité en rupture, par Catherine Maillard !

Posté : 5 avril, 2016 @ 5:34 dans chamanisme, feminilune, livres, spiritualité | Pas de commentaires »

IMG_3201Sauvage et modernité en rupture, par Catherine Maillard ! (Extrait de Rituels de femmes pour s’éveiller au féminin sauvage. isabelle Gueudré. catherine Maillard. illustrations : Marie Nanouk. Ed Courrier du Livre) 

Dès lors que la question du féminin se pose, celle du féminin sauvage se profile immanquablement. Ressource primordiale de l’essence du féminin, selon la psychiatre « Clarissa Pinkola Este », « le Soi sauvage n’est ni docile ni vide… En acceptant de se laisser domestiquer, on laisse en jachère ses instincts, celui de jouer, de se lier, de faire face, de vagabonder et autres… »  Qu’en est-il aujourd’hui de ce féminin sauvage ? Quelle place dans la modernité ?

Sauvage et modernité : en rupture !

La mise en jachère de notre part sauvage proviendrait de différents facteurs. Tout porte à croire que nous occupons davantage de terrain, c’est vrai ! Mais de quelle manière. Il semblerait que pour se frayer une place, les femmes se soient coulées dans des modèles à dominante masculine, excluant en majeure partie leur part sauvage. Mais comment faire autrement dans une société où la montée exponentielle du patriarcat, s’accompagne de la domestication de la nature, et d’un formidable développement de la technologie pour maîtriser et s’approprier le monde. Un facteur important comme le souligne Clarissa Pinkola Estes :  » la Femme Sauvage, comme la nature sauvage, est victime de la civilisation. La société, la culture la traquent, la capturent, la musellent, afin qu’elle entre dans le moule réducteur des rôles qui lui sont assignés et ne puisse entendre la voix généreuse issue de son âme profonde.  » Rappelons aussi que dans ce système patriarcal, la relation des femmes aux hommes comme protecteur a toujours été le socle de leur existence, d’où l’insécurité permanente de dépendre d’un autre, physiquement et socialement plus puissant … afin de survivre. Une histoire qui laisse des traces, nécessairement, à commencer par la difficulté à contacter notre véritable puissance ! Une invitation aussi à s’affranchir des modèles anciens limitants ! Coupés de nos racines, de nos cycles, de nos liens avec l’invisible et les esprits de la nature, nous privons le monde d’une part essentielle à son équilibre. Les retrouvailles avec notre part sauvage constituent à plus d’un titre une étape primordiale.

Renouer avec le sauvage

Les chemins pour renouer avec notre part primordial sont heureusement multiples. Souvent la difficulté semble prendre le pas sur le désir de changement, comme si la tâche était insurmontable. Il n’en est rien. Au fil de ma quête des retrouvailles avec ce féminin sauvage, j’ai rencontré nombre de « femmes sauvages », qui ont nourri ma recherche et inspiré. C’est lors d’une table ronde qui lui était consacré, qu’est apparu une piste essentielle. « Notre ressource sauvage se trouve dans le ventre des femmes » évoque la psychothérapeute Marie Hélène Sourd. « Cette force brute est belle car elle est la Vie même. Elle prend sa source dans notre ventre, elle est une ressource à disposition, pour toute femme qui ose la libérer et se servir de cette saine sagesse. « Nombreuses sont celles qui au moment d’accoucher, à cet instant de paroxysme où le mystère de la vie s’entrechoque parfois avec les angoisses les plus folles, ont découvert en elles une force et une autorité  naturelles, une énergie insoupçonnée d’une puissance inouïe !

Des infos sur les cercles de ressourcement « féminin sauvage ». espace de rituels. https://www.facebook.com/events/833742820093054/

Livre : Tout est en vous. paroles d’Amma

Posté : 30 mars, 2016 @ 11:18 dans feminilune, spiritualité | Pas de commentaires »

 

41BS7Rq+LoL._SX301_BO1,204,203,200_Mère Amma, ou Mata Amritanandamayi, maître spirituel et humanitaire indien de renommée internationale, prix Nobel de la paix, déplace les foules. Connue pour son Darshan, ou étreinte, elle développe également un travail caritatif exceptionnel. 

Livre : Tout est en vous. paroles d'Amma dans feminilune empty
Ni prédicatrice, ni gourou, elle est l’incarnation de son message : l’amour inconditionnel et le service désintéressé. Grâce aux dons, récoltés à travers le monde, elle a créé des hôpitaux, des maisons pour les plus défavorisés, un orphelinat, des écoles… Prix Nobel de la paix depuis 1999, son intervention à l’ONU en 2002 lui a valu le prix Gandhi-Khing pour la Non-violence. En 2006, elle reçoit le prix Interconfessionnel James Parks Morton, précédemment remis au Dalaï Lama. Time Magazine et CBS-News l’ont classée parmi les 12 leaders spirituels les plus importants. Autant de signaux qui montrent qu’au-delà des bouleversements qui secouent le monde entier, la paix et l’amour ont toujours leur place.
Amma, son darshan, une étreinte qui laisse dans mon coeur et toutes mes cellules le fol espoir d’un retour à l’Amour pour le monde… je l’avais oublié quand elle ressurgit derrière les effluves du parfum de Loli, qui porte sur elle la douce énergie de l’Inde. je l’ouvre sur ce passage : imaginons que nous sommes en train de faire un pélerinage en bus. Par la fenêtre, nous regardons le paysage. parfois la vue est belle, parfois elle ne l’est pas. mais aussi fascinant que soit le paysage, nous n’arrêtons pas le bus à chaque fois que nous trouvons quelque chose de beau… Que les pensées qui se lèvent dans notre mental passent comme le paysage qui défile à travers la fenêtre…Tout un apprentissage.
Dans ce livre quelques unes de ses plus belles paroles sont consignées sous forme d’un calendrier perpétuel…
Livre : Tout est en vous. Paroles d’Amma. ed Points
Plus d’infos : http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/dossiers/developpement-personnel/14722-pensee-mere-amma.htm
Catherine Maillard

Pleine Lune 23/03/2016. Bulletin d’Ariane Clément

Posté : 23 mars, 2016 @ 9:58 dans feminilune, spiritualité | Pas de commentaires »

unnamedEclipse pénombrale de lune du 23 Mars 2016. Reconnaître et transmettre notre vision en respectant celle des autres

L’univers est fait de renouvellements continuels. Il nous arrive parfois de vouloir nous poser dans une vérité qui serait la vérité universelle. Cela peut nous rassurer et nous inviter à poser enfin nos bagages. Il est au contraire des périodes où la vérité, le mode de fonctionnement, les relations que nous avons entretenues et qui nous ont soutenues ne sont plus justes ou demandent un réajustement. Cela nous amène chaque fois à plus d’autonomie et à oser braver notre solitude existentielle pour accepter d’être unique.

Telle est une des invitations de cette éclipse qui pourrait bien enlever nos « béquilles » afin que nous apprenions, chacun en fonction de notre évolution, à marcher seul, ce qui n’empêche pas la collaboration avec d’autres, au contraire.

 

Libérer les mémoires qui entravent notre autorisation à l’unicité

Une Pleine Lune, en particulier lors d’une éclipse nous invite à une prise de conscience. Elle pourrait donc mettre en lumière ce qui, dans notre histoire au sens large (enfance, vie intra-utérine, généalogique et karmique) a pu créer comme une interdiction inconsciente à vivre notre unicité. Au fond on pourrait dire que toutes les blessures fondamentales (rejet, abandon, non reconnaissance, possession, humiliation, maltraitance, injustice et trahison) obstruent la libre circulation de notre énergie de vie.

Avec cette accentuation du signe de la Balance (Lune et Lune Noire et Lune Noire au carré de pluton), de Mars et la conjonction Vénus Neptune Chiron Nœud Sud,  on peut aussi penser à des secrets en lien avec la sexualité ou la violence ayant créé une forme d’obligation inconsciente pour les descendants à rentrer dans une forme de moule « qui ne fait pas de vague » tuant par la même tout élan créateur.

D’autres aspects renvoient à de possibles histoires d’illégitimité d’enfants engendrant une difficulté de reconnaissance pour les membres de la famille.

De certaines familles semble émaner une forme de chuchotement disant « exerce le métier de la famille, épouse tel type de femme ou d’homme etc… », comme une interdiction à être soi. Ces familles sont plus souvent porteuses d’un ou plusieurs secrets qui cherchent à être révélés à travers les répétitions d’évènements, les prénoms, les dates, les âges, les maladies…

En prendre conscience permet de nous redonner des autorisations, de nouvelles permissions.

Oser transmettre et accepter de continuer à recevoir des enseignements

Nous pouvons tous transmettre et être enseignés. Au final nous n’enseignons jamais aussi bien que ce que nous avons eu à apprendre non ? Si vous vous posez la question sur ce que vous avez à transmettre alors une piste pourrait être : sur quoi ai-je butté ? Qu’ai-je réussi à dépasser ? Qu’est-ce qui est revenu si souvent sur ma route ? Je vous invite à utiliser la pensée analogique, celle qui réunit des évènements semblant disparates en une lignée d’expériences ayant un sens.

De nouveaux enseignants pourraient se présenter sur notre route pour nous inspirer intellectuellement et vibratoirement.L’idée ici afin de sortir de la pensée dogmatique est de transmettre ce qui a été intégré plutôt que des « croyances ». Nous pouvons aussi être enseignés en direct sous forme de « flashs d’évidence » soudains.

Lâcher le surinvestissement dans les relations pour entrer dans une présence d’unité

Autant nos relations peuvent être inspirantes et créatrices, autant elles peuvent aussi nous servir de béquilles pour nous éviter de sentir notre coupure d’avec le plus vaste. A quels moments nous reposons-nous sur les autres ?…

Il est une interprétation des énergies de cette éclipse de Lune parmi d’autres. Il se base sur la carte de ciel de la Pleine Lune, mes rêves, intuitions, échanges  et autres ressentis. Il se nourrit aussi de ma pratique quotidienne en tant que Phénothérapeute (voir page d’accueil).

Lire la suite : ttp://www.lefilretrouve.com/

Inexploré N° 30 : la révolution quantique, le 25 Mars 2016

Posté : 21 mars, 2016 @ 2:52 dans developpement personnel, spiritualité | Pas de commentaires »

12871451_1338678319492102_712752402301673977_nLe nouvel Inexploré en Kiosque, pour le printemps… Révolution quantique, et fantômes familiaux. J’ai interviewé le psychanalyste Bruno Clavier : son message universel, retour aux racines de notre passé, pour comprendre, honorer notre histoire familiale, et s’ouvrir à un futur lumineux. Notre rencontre a eu lieu peu de temps après les attentats, nous étions bien conscients de la répétition de nos histoires et désireux de participer à en changer le cours pour un monde de paix. Nous sommes le changement en marche ! Un numéro porteur de l’énergie de renouveau du Printemps.

plus d’infos : http://www.inrees.com/Articles

 

Hommage à Denise Desjardins (1923/17 Mars 2016)

Posté : 19 mars, 2016 @ 4:24 dans feminilune, spiritualité | Pas de commentaires »

109674685

Grande spécialiste de la tradition hindoue et disciple du maître indien Swami Prajnanpad, Denise Desjardins était une figure incontournable de notre époque. En 1974 elle crée, avec Arnaud Desjardins son mari pendant trente ans, un premier âshram en Auvergne. Pendant plus de  vingt ans, elle  ainitie à la technique du lying et a formé plusieurs thérapeutes à cette technique. Une grande dame nous a quitté !

« Je respire profondément jusqu’au bout de mon souffle. Mon diaphragme s’ouvre, se dilate de plus en plus. Aum en expirant, tat en inspirant complètement, un temps d’arrêt ensuite. En respirant ainsi, il me semble avec le aum créer la manifestation, qui avec le tat, revient à moi, et redevient le non-manifesté, le vide. Puis c’est un passage d’un vide à un autre vide, et je plonge à l’intérieur de ce centre, un peu à droite de la poitrine. C’est un gouffre non délimité, la tranquillité du fond des mers, une nuit que rien ne vient interrompre, sans commencement et sans fin.

Il n’y a pas de mot pour décrire cette grandeur sans mesure, où n’existe plus ni toi ni moi, mais une ample plénitude, en moi qui n’est plus moi, qui n’est ni à l’extérieur ni à l’intérieur.

Cette respiration continue. Je me sens avec le aum renvoyer toute peine, toute pensée, comme la marée en se retirant balaye tout ce qui est sur la plage, l’emmenant très au loin. Ainsi me laissant mon désespoir, Iryamani, mon fils, ma mère et mon père.

Tout s’estompe et s’efface comme des fantômes irréels, inutiles et encombrants, ombres sans consistance emportées par le aum de ma respiration.

Lire la suite : http://eveilphilosophie.canalblog.com/archives/2016/03/18/33530985.html

Bulletin : Nouvelle Lune éclipse totale de Soleil du 9 Mars 2016 par Ariane Clément.

Posté : 7 mars, 2016 @ 2:10 dans feminilune, spiritualité | Pas de commentaires »

eclipse-solaireNouvelle Lune éclipse totale de Soleil du 9 Mars 2016 :  prendre la responsabilité de nos blessures de séparation

pour entrer dans une danse vibrante avec le plus vaste

Après avoir vécu l’effet « décapant » de la dernière Pleine Lune, nous nous préparons à un mois « d’éclipses » : éclipse totale de Soleil au moment de la Nouvelle Lune du 9 Mars et éclipse de Lune pénombrale le 23 Mars. Etant donnés la force des aspects qui accompagnent ces éclipses, attendons-nous à une transformation radicale ! Les personnes ayant des planètes dans les signes mutables (Vierge Poissons, Sagittaire et Gémeaux) seront fortement concernées par cette éclipse.

Ayant les trois quarts de mes planètes dans ces signes, c’est avec grand plaisir que je partage avec vous mes intuitions sur cette éclipse et ses invitations…

Guérir nos blessures de séparation d’avec le plus vaste

L’énergie des Poissons est en lien avec l’illimité et l’amour inconditionnel. C’est une énergie de non séparation qui nous invite à nous ouvrir toujours plus aux ondes de l’harmonie cosmique. Nous pouvons vivre cela à travers la musique, la peinture, l’espace thérapeutique, les rituels, la danse, dans notre présence à nous et aux autres et dans chacun de nos gestes au quotidien… C’est une énergie qui invite notre personnalité à laisser passer la lumière de notre âme en acceptant de pardonner et de nous pardonner…

Quels évènements nous ont coupé de cette énergie ? Quelles absences ? Quels rejets ? Quels abandons… Je pourrais ainsi citer toutes les blessures fondamentales.

Une invitation ici, Chiron le grand guérisseur étant de la partie, à nous laisser toucher par les blessures encore non reconnues de l’enfant en nous, qui nous laissent encore dans la dualité : avec enveloppement et depuis un espace énergétique qui favorise la descente dans le corps. Une invitation également à prendre conscience des dogmes que nous avons épousés et qui bloquent cette présence naturelle avec le cosmos.

Il est intéressant de nous souvenir de ce qui s’est produit dans votre vie autour du 9 Mars 1997 : la dernière fois où une éclipse s’est faite sur ce même point. Cela pourra sans doute nous aider à comprendre ce à quoi nous sommes invités afin de poursuivre la guérison de cette partie de notre psyché…

Prendre conscience des illusions et des fuites que nous avons mises en place face à cette nostalgie du divin

 Il est primordial de comprendre que dans cette énergie des Poissons se retrouvent aussi tous les flous et autres idéalisations dans lesquelles nous avons pu rester pour nous protéger de nos blessures de séparation. Quelles parties « fuyantes » continuons-nous à nourrir ? Quels mensonges acceptons-nous de nous faire parce qu’ils arrangent des parties de nous en souffrance ? Il est possible que nous puissions prendre conscience de la façon dont certains abus vécus dans notre enfance nous placent encore dans une forme de naïveté nous entrainant dans des illusions.

Plus les adultes qui entourent l’enfant sont dangereux plus il aura besoin de les idéaliser pour pouvoir « avoir l’illusion de se sentir en sécurité ». Cette idéalisation va de paire avec la culpabilisation de nous-même et pourra se poursuivre en tant qu’adulte nous poussant à remettre notre pouvoir à des personnes douteuses. Il peut être important lors de ces éclipses de nous demander « qui est-ce que je cherche à protéger encore pour éviter de voir le danger ? »

Plus nous nous aventurons dans des chemins spirituels aux contours flous, plus le respect du cadre est essentiel et la rencontre avec nos ombres nécessaire afin de pouvoir conserver notre discernement… L’innocence est une grande qualité d’émerveillement, la naïveté, elle, est plus liée à des blessures non reconnues en lien avec l’idéalisation…

Il est donc possible de conserver cette qualité d’innocence tout en osant poser les limites nécessaires à notre protection et à notre évolution.

Toutes les aides sont là si nous savons lire de façon analogique pour nous aider à vivre l’initiation….

Cette période, plus que tout autre peut être porteuse de synchronicités si nous acceptons de les reconnaître et de tirer profit de leurs enseignements. Les messages sont là dans les rêves et signes de jour ainsi qu’à travers nos échanges avec nos frères et sœurs d’âme. J’ai senti à quel point, à travers la reconnaissance de notre diamant intérieur, nous avons chacun développé des pratiques et prises de conscience parfois différentes, nous amenant pourtant tous vers le chemin de la non séparation.

Ainsi pouvons-nous nous relier au degré Sabian (*) de cette Nouvelle Lune : « Un maître instruit son disciple - le transfert de pouvoir et de savoir permettant à l’impulsion créatrice et spirituelle du cycle de perdurer dans sa direction originelle » avec l’humilité de pouvoir être initié et l’autorisation de pouvoir initier à notre tour quand l’occasion se présente, juste par la transmission de ce que nous avons intégré sur le chemin…

Pour en savoir plus :;http://www.lefilretrouve.com/

Ariane CLEMENT

(*) Les degrés Sabians sont les 360 degrés du thème représentés par des images archétypales.

 

La gratitude : un nouvel art de vivre !

Posté : 3 mars, 2016 @ 4:24 dans developpement personnel, psychologie, spiritualité | Pas de commentaires »

imagesEt si on disait merci plus souvent ! Pas à la va vite, non, un vrai merci ! Fer de lance de la psychologie positive, la gratitude pourrait bien se révéler un nouvel art de vivre. Le professeur de psychologie américain Robert Emmons a mis en évidence ses vertus. Nos pistes pour apprécier ce que nous avons et cesser de pointer ce qui nous manque.

La gratitude : un nouvel art de vivre ! dans developpement personnel empty

« Pour le plateau de Belleville, du haut duquel je vois toute la ville : merci… » chante Jeanne Cheral, qui dédie une chanson à la gratitude… Et si c’était la clé pour en finir avec toutes nos insatisfactions et nos manques qui nous empêchent de savourer la vie et de partager ses petits miracles quotidiens !

Les philosophes aussi disent merci !

dire-merciSavoir dire merci, exprimer sa gratitude, pourrait bien être la voie royale vers le bonheur ! D’ailleurs, l’intérêt pour la gratitude ne date pas d’aujourd’hui : les traditions spirituelles, comme les grands courants philosophiques en vantaient déjà les mérites. Epicure et son école pratiquaient entre autres le souvenir des belles choses comme exercice spirituel.

S’appuyant sur des études scientifiques, le professeur Rober Emmons, de l’université de Californie, féru de psychologie positive, relance le débat autour de ce simple mot : merci ! Et lui donne une place de choix. Un avis que partage Fabrice Midal, le philosophe et directeur de collection « L’Esprit d’ouverture » (Belfond), pour qui c’est une évidence : « une vie humaine plus heureuse se déploie avec la capacité à faire preuve de reconnaissance ». Toutefois, bien plus qu’une simple formule de politesse, merci permet d’exprimer sa reconnaissance, à condition que 3 éléments soient réunis définis par Robert Emmons : je reconnais (intellectuellement) un bienfait, j’admets de bon gré, et j’apprécie (émotionnellement). Que ce soit un cadeau ou bien le soleil qui nous dispense généreusement ses rayons !

http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/bien_avec_les_autres/15272-dire-merci.htm

Soirée uneaura4etoiles. Rencontre avec le Maître indien tantrique Shri Param Eswaran.24 Juin.Paris

Posté : 3 juin, 2015 @ 6:42 dans conférence, feminilune, spiritualité | Pas de commentaires »

artimage_423975_3497287_201106301048344-1Evénement : Rencontre avec le Maître indien tantrique Shri Param Eswaran, exceptionnellement à Paris. L’éveil du divin féminin, pour les femmes et les hommes. 24 Juin. Paris.

Pour tous ceux et celles intéressées par le tantra. venez découvrir la voie de la shakti.

 

Le Para Tan – Inner Shakti Yoga trouve ses origines dans la séculaire tradition du Tantrisme Shakta : un ensemble d’enseignements sacrés et des pratiques rituelles visant l’expansion de la conscience et la réalisation de l’unité de toutes choses.

(1) Shri Param EswaranMaitre Shri Param Eswaran, d’origine indienne, père de Para Tan et Maitre de la Tradition de « la Déesse vivante », est l’un des rares maitres vivants de l’ancienne voie tantrique. Depuis 38 ans il partage la pratique en voyageant partout dans le monde et notamment en Inde, en Malaisie, à Bali, USA, Australie, Italie. Il a fondé deux centres, encore en activité, en Inde et en Malaisie.

Pour en savoir plus ; http://cathymaillard.unblog.fr/2015/01/08/decouvrez-le-tantra-de-tradition-shakta-le-para-tan/

La soirée, entre enseignements et pratiques, est une invitation à découvrir, reconnaître, recontacter, le principe féminin cosmique, la Shakti, la Grande Déesse, pour intégrer dans la vie de tous les jours ses qualités de puissance créatrice et de grâce infinie. La pratique combine les effets de son, des mudras (positions des mains pour faire circuler l’énergie) et  la géométrie sacrée du Shri Chakra. Selon la tradition tantrique, en fait, le corps humain est le microcosme qui reflète, comme dans un miroir, toutes les forces du macrocosme.

Par son approche simple et directe, adaptée aux particularités de chacun, le Maitre Shri Param Eswaran touche l’essence la plus profonde de chacun et stimule notre expansion de conscience.

La soirée sera traduite par Francesca Lisci Krim Initiée à la Tradition du Tantrism Shakta – Para Tan par le Maitre Tantrique Shri Param Eswaran dont elle est l’élève directe ; elle a reçu l’invitation à transmettre les pratiques en Europe et dans le monde.

Pour en savoir plus : http://cathymaillard.unblog.fr/2015/01/08/decouvrez-le-tantra-de-tradition-shakta-le-para-tan/

Info pratiques

Soirée L’éveil du Divin féminin, organisée par Francesca en partenariat avec Catherine Maillard. Une aura4etoiles.

Le mercredi 24 juin de 20h30 à 23h

Chez Yogsansara – Centre de Yoga et Ayurveda – 24 rue de Marguettes 75012 Paris

Participation : 36 euro

Pour une meilleure organisation, les places étant limitées, merci de vous inscrire.

 

Catherine Maillard. cathy.maillard@gmail.com

Tel : 06 18 08 29 62. Blog uneaura4etoiles

Documentaire : L’Aube d’une Nouvelle Ère: Pacha Illariy

Posté : 3 mai, 2015 @ 10:14 dans feminilune, spiritualité | Pas de commentaires »

pachamamaCE DOCUMENTAIRE TÉMOIGNE DE LA GRANDE TRANSFORMATION AU DÉBUT DE L’AUBE D’UN NOUVEAU TEMPS.


À travers des rites, danses, chants et sons multicolores qui émergent de la Nature, s’échangent les connaissances qui naissent de la conscience du cœur.
Les peuples des quatre points cardinaux nous invitent à revenir à la Source, aux vraies valeurs, que les ancêtres nous ont laissées sous multiples formes.

Beaucoup d’entre nous sommes en train de reprendre notre véritable essence naturelle avec confiance et dignité, afin de rétablir les connaissances naturelles universelles, pour que nos filles et fils soient dans cette énergie et vivent en harmonie avec la nature, et ainsi ils transmettent aux générations futures cette beauté, grâce à leurs connections avec les vibrations sonores et couleurs (qui sont en constante transformation) du grand mystère de l’univers.De la même manière, la floraison des connaissances ancestrales revient avec force, grâce à nos anciens ou grands-parents qui les ont toujours protégées et continuent de les protéger, parce qu’ils savaient du retour de cette essence sacrée dans l’humanité.Aidons à mettre en pratique le « Allin Kawsay » (le bien vivre) au Tawantinsuyo (les quatre points cardinaux) et autant dans d’autres lieux de notre Mère Terre. Pour que ces forces retissent l’harmonie infinie, où nos prières et chants voyagent jusqu’au cœur galactique.Paix, harmonie, force, valeur et détermination naissent de notre foi alimentée par la force du grand mystère.Ce sont les buts principaux avec lesquels, Tupaq Sonqo a créé le documentaire « Pacha Illariy.

 

 

Durée: 46′


Pour plus d’information de ce documentaire : http://aynikuq.org/pacha-illariy/fr.htm

12345...13
 

INTERVIEWS DE STARS |
piafabec |
Kasskou le petit krill |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fanatique d'esprit
| Scravic
| New EVENING Newcastle CHRON...