Accueil feminilune Tomber les masques pour libérer la femme sauvage. Sarah Sérievic

Tomber les masques pour libérer la femme sauvage. Sarah Sérievic

0
0
311

rennes06Rencontre avec Sarah Serievic, psychothérapeute en psychodrame : les masques et la femme sauvage !

 

Pour gravir les échelons et prendre leur place dans le monde d’aujourd’hui, les femmes se sont déguisées, portant des masques qui les éloignent résolument du sauve. Notre essence primordiale, qui elle ne se satisfait pas de faux compromis ! Le point sur les freins à lever !

 

Les rôles qu’ont dû emprunter les femmes, et les masques qu’elles se sont d’abord obligée, puis finalement habituée à porter sont autant d’obstacles à dépasser. Tour a tour sauveuses, guerrières ou puritaines, elles « masquent » leurs insatisfactions profondes et empruntent des déguisements pour sauver les apparences. La sauveuse va se sacrifier au service des autres dans l’espoir illusoire de gagner l’amour qu’elle ne se donne pas à elle-mêm,e et ne reçoit en retour bien souvent que mépris ou manipulation. La guerrière se positionne en féroce rivale de l’homme. Pour obtenir des résultats, elle blinde son cœur derrière un bouclier et obéit à des comportements qu’elle n’approuve pas, mais auxquels elle se soumet pour satisfaire ses impératifs de réussite. La « puritaine », s’enferme dans une illusion d’harmonie, elle se fabrique des rêves et des fantasmes de pureté ou se réfugie derrière une spiritualité désincarnée pour ne pas avoir à se confronter à une réalité qu’elle craint d’affronter.

 

De quoi se coupent-elles en agissant ainsi ? De leur nature essentielle tout simplement. De leur instinct, de l’éros de la vie. Une trahison, qui bien qu’elles ne se l’avouent pas consciemment les isole dans un sentiment de nostalgie profonde. A la clé, une grande lassitude, une passivité ou une soumission à des utopies de réussite, tant professionnelles qu’amoureuses. Derrière le masque, c’est toute la substance créative qui est engloutie. Prises à leur propre piège, elles seront dépendantes du rôle qu’elles alimentent et qui les fait souffrir.

 

Se libérer des croyances limitantes ! Si la femme sauvage fascine, elle n’a pourtant pas si bonne presse au fond. Libre, et en accord avec son moi profond, la femme sauvage s’entoure de nombreux interdits et de croyances limitantes. Qu’on se l’avoue ou pas, elle est associée, à Lilith, la première femme d’Adam, et plus précisément une femme en contact avec son désir sexuel, et donc forcément dangereuse. Quasi une fille de mauvaise vie ! Au chapitre des secrets de famille, nombreuses sont les lignées où des femmes n’ayant pas su « brimer » leur passion ont abimé la réputation, et souillé leur nom ! En réalité, il en va tout autrement des vertus de la femme sauvage. Sa puissance vient de sa conscience, et de la maîtrise de ses instincts, non pas destructeurs, mais protecteurs. L’avertissant surement d’un danger éventuel. Orientant sa direction, au service de la vie qui coule en elle !

 

Réhabiliter à notre époque la femme sauvage va nous permettre d’accéder à des valeurs d’authenticité, de courage, de solidarité et de respect. En portant ainsi sur soi un regard en profondeur, nous reprendrons contact avec nos besoins et sensations et nous cesserons de désirer le désir des autres.

 

Son parcours : Après une solide formation de plusieurs années au Psychodrame – avec Anne Ancelin Schützenberger, Sarah Serievic a créé son Théâtre Authentique : un parcours initiatique, qui mène du théâtre à la thérapie. Auteur des livres « Passage à l’acte de vie » Le théâtre de l’authentique, une thérapie pour être acteur de sa vie. « Rompre avec nos rôles, l’éloge d’être soi » (Ed Souffle d’Or). www.sarah-serievic.com

Sarah Sériévic est l’invitée des soirées uneaura4etoiles le 20 Octobre. à L’univers d’Esther.

Plus d’infos : http://cathymaillard.unblog.fr/2014/09/26/soiree-uneaura4etoiles-decouvrez-les-ressources-cachees-des-femmes-de-votre-lignee-sarah-serievic-20-10-2014/

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par cathymaillard
Charger d'autres écrits dans feminilune

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Stage : hommes femmes le chemin de la réconciliation avec ma Premo

   Le couple est au coeur de nos préoccupations. pour vivre cette union sacrée, l’al…