uneaura4etoiles

l'éveil du féminin

Interview : Amélie Schweiger nous parle de La Danse des louves.

Classé dans : feminilune — 20 mars, 2014 @ 9:23

images   C’est lors d’un stage où les hommes n’étaient pas présents, qu’Amélie Schweiger a pu goûter cette essence de sororité entre femmes, entre joie et tendresse… Elle décide alors  d’animer des groupes de femmes. Pour un stage nommé « Danse des Louves », elle choisit avec sa pratique de danse des 5 rythmes  de partir à la rencontre de La Loba, la femme sauvage. Interview

Parlez-nous un peu de cette louve. Qu’évoque-t-elle ?

La louve est un archétype, une image poétique… Elle est en résonance avec ce livre mythique « femme qui court avec les loups » de Clarissa Pinkola Estes, bien sûr. L’archétype de la femme sauvage, pour moi, est relié à la terre, à la sorcière, à la guérisseuse, connectée au monde élémentaire. Elle vit dans une grande liberté d’être…

Que se passe-t-il de spécial dans un cercle de femmes ?

Je me suis aperçue que le fait d’être ensemble, fait émerger une ambiance différente. Comme un parfum de liberté, qui ne se manifestait pas en présence masculine… La pate se pétrit différemment. Plus de facilité dans la parole, dans le contact physique. L’humour est au rendez-vous, elles se lâchent plus…

 En quoi c’est important de retrouver cette louve.

L’animalité est un thème qui m’est cher.  Du fait de nos mode de vie contemporain, nous avons perdu ce contact avec le « sauvage ». Il y a beaucoup de choses à guérir et du féminin à retrouver, dans notre lien à la terre. Les blessures sont là. Dans la sphère émotionnelle, colères et peurs sont codifiées mais très présentes. Nous pouvons transformer. La louve incarne notre pouvoir individuel, avec cette coloration « sauvage ».

 Comment ?

Dans les stages, chacune est invitées à incarner ses multiples facettes, y compris ses parts les plus sombres. Dans la danse, le cercle de paroles, le chaudron des sorcières… La sorcière est très présente, aussi. Par la danse, on va explorer notre féminin sacré, les archétypes qui nous traversent. Dans cet espace, on peut rencontrer la femme vivante et libre. La transformation vient du choix ici et maintenant de l’incarner dans la joie du mouvement.

Catherine Maillard

 En pratique : Danse des Louves. Dates : 18/21 Avril 2014

Lieu : Mas de l’Euziere. 30140 Saint Felix de Pallière.

Tarif : 195 E

Hébergement 145 E

Dates 1/4 Mai 2014 à Rome. (plus d’infos sur le site)

Inscription : goundor@orange.fr tel : 06 83 19 63 96

Plus d’infos sur : www.lesviesdansent.fr

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

INTERVIEWS DE STARS |
piafabec |
Kasskou le petit krill |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fanatique d'esprit
| Scravic
| New EVENING Newcastle CHRON...