Accueil feminilune Le Néroli, l’Huile essentielle de la féminité par Yan Raulin, naturopathe

Le Néroli, l’Huile essentielle de la féminité par Yan Raulin, naturopathe

1
0
953

néroli 20070111092900!Citrus_aurantium_-_Köhler?s_Medizinal-Pflanzen-042-2 Pour renouer avec notre profonde féminité, la nature nous invite à renouer avec elle et ses trésors, les fleurs et les huiles essentielles, un geste féminin, un rituel, qui peut se renouveler à chaque instant et dans tout lieu de notre choix. Yan Raulin, naturopathe empreinte de féminitude, nous propose un cadeau, une toute petite fleur, à l’origine venue d’Inde et de Chine, une délicate fleur blanche à cinq pétales, la fleur d’oranger ou Néroli.

« La fleur de l’orange, de l’or, l’eau (O), de l’air (R), de l’ange, de l’âme et de la mer(e). Plus précisément la fleur de l’oranger amère, l’oranger bigaradier, (citrus aurantium amara), de l’or adoucit l’amertume, telle un parfum de printemps qui amène la douceur dans le cœur des femmes.

Appelé Néroli depuis la fin du 17e siècle et l’opulent usage qu’en fit Anne Marie Orsini, (Duchesse de Bracciano et Princesse de Nerola), la jolie fleur a de tous temps officié aux fêtes nuptiales, qu’elle soit portée en guirlandes par les couples romains, (on trouve encore cette coutume à Grasse pour les noces de printemps), utilisée lors des préparatifs en Afrique du Nord, parsemée dans les cheveux ou les bouquets de mariées. Et pour cause, le néroli, effluve du printemps, symbolise dans tout le bassin méditerranéen, la fraîcheur, la pureté, l’innocence, son fruit la fécondité, et le tout, fleurs et fruits pouvant apparaître côte à côte, l’abondance et même l’éternité, car sa couronne ne s’altère pas sous le globe de mariage.

La discrète fleur à la senteur si puissante lorsqu’elle éclot en nombre, a été reliée à l’énergie de Marie, sa blancheur à la virginité et son fruit à l’amour, à la pureté maternelle.

Mais alors de quel principe de pureté ou innocence propre à précéder la fécondité et l’abondance  parle-t-on, ici ? Tout revient à savoir ce qu’on appelle pureté… Voilà nous y sommes, si l’on porte du néroli lors des noces, c’est pour accéder au puits de sa féminité, pour revivifier le féminin dans sa dimension créatrice sacrée. C’est que son émanation, sa senteur propre à toucher nos émotions les plus profondes illumine le feu de la foi du cœur.

Il est dit en spagyrie que la douce fleur nettoie l’aura des passés émotionnels chargés. Elle répare les manques subis par la lignée des femmes. Eloigne du paraitre pour expanser le microcosme et le relier au tout harmonieux. En affermissant le cœur elle l’ouvre au rayonnement. Elle fait grandir la puissance douce du féminin en nous. C’est, voyez-vous, que de l’humble petite fleur blanche comme la lune vient le fruit soleil…

 Rituel de profonde féminité

Une goutte sur le quatrième chakra, ANAHATA, ( signifiant indemne, non heurté, invaincu), le chakra du cœur, dit le point de vie, la porte de l’âme… centre de notre capacité à aimer et à être aimer, à donner et à recevoir, une goutte là, juste sur le sternum et une autre, dans le dos à la hauteur de l’agrafe du soutien-gorge, et c’est notre faculté d’amour qui s’amplifie par la libération de l’ouverture, dans la sécurité la plus absolue.

Une goute sur le deuxième chakra Svadhishthana, le chakra sacré, centre de réception des impulsions de création d’une nouvelle vie, là juste au-dessus du pubis et c’est une sensualité Féminine tout à la fois réceptive et rayonnante qui s’installe.

Une goutte sur le septième chakra SAHASRARA (lotus aux mille pétales), le chakra couronne qui transcende les facultés de tous les autres chakras et c’est tout l’axe qui s’illumine, la liaison à l’infini qui s’harmonise.

Le Néroli nous permet de nous aimer en tant que Femme, comme l’illumination d’un retour en Soi, l’initialisation du cœur propre à ensemencer la lumière dans la matière, le couronnement de la puissance infinie et douce. C’est tout l’Etre au féminin qui s’éveille. Une Puissance de lumière, dans la paix infinie de l’Amour propre à éclairer sans prise de pouvoir.

Toutefois, la précieuse petite fleur qui embaume l’air tout naturellement à la floraison ne laisse que peu capturer son trésor, (1 tonne est nécessaire pour obtenir un litre d’huile essentielle), ce qui explique son prix. Je me dois aussi de signaler que les huiles essentielles contiennent des principes chimiques très actifs assortis de contre-indications. Il est donc recommandé de consulter un spécialiste avant toute utilisation. En pratique, il est tout à fait judicieux de s’offrir un hydrolat bio et comestible. Vous pourrez tout à la fois agrémenter vos plats et boissons et servir votre féminin par des applications cutanées.

Les bons gestes de féminité :

  • En lotion sur le visage matin et soir au milieu de l’hiver,
  • Sur les chakras 2, 4 et 7, (sacré-sexuel, cœur et couronne), avant un rendez-vous amoureux,
  • Sur le chakra 4, (cœur), dans le dos à la hauteur de l’agrafe du soutien-gorge si l’amertume revient,
  • A respirer pour retrouver le gout des matins de printemps au bord de la méditerranée…
  • Mon préféré reste : En spray sur le corps pour s’envelopper d’un nuage de sérénité joyeuse.

Qui est Yan Raulin ? Formée au Cenatho, Fenahman, Omnes, Yan Raulin est naturopathe, énergéticienne, iridologue. Son contact : 06 61 10 08 88

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par cathymaillard
Charger d'autres écrits dans feminilune

Un commentaire

  1. roger

    19 septembre, 2015 à 13:59

    Moi, je Te fait un gros Bisou …. Bio !!!

Laisser un commentaire

Consulter aussi

CONFERENCE : Psychologie Biodynamique et travail sur la voix avec Christiane Lewin.

 Thême : Le travail sur la voix et les mémoires corporelles Le travail avec la voix, qui e…