Accueil spiritualité L’Apocalypse selon Jean -Yves Leloup

L’Apocalypse selon Jean -Yves Leloup

0
0
40

Notre époque est soumise à d’intenses bouleversements qui peuvent nous laisser très démuni quant à notre avenir. S’inspirant du texte de Jean, le philosophe, psychologue, et prêtre orthodoxe Jean-Yves Leloup nous invite à une réflexion sur l’expérience d’apocalypse personnelle et collective. Une aide précieuse pour être moins menacé et davantage conscient de ce qui se joue.

Que se passe-t-il lorsque tout s’effondre, autour de nous, ou en nous ? Voir sa vie changée par des bouleversements familiaux, professionnels, peut conduire à un véritable séisme, une apocalypse intérieure. Comment ce moment d’effondrement peut-il devenir celui de la révélation de notre nature profonde ? pour Jean-Yves Leloup, la révélation de ce qui arrive, de ce qui vient, peut être vue dans selon différents éclairages, et c’est à un regard ni résigné ni effrayé que nous invite l’Apocalypse de Jean. Plutôt que de faire de l’Apocalypse, l’annonce d’une destruction nihiliste, il est possible de lire à travers sa symbolique si riche la « Révélation » de l’ultime réalité : tout s’effondre sauf la Vie.

A travers une traduction inédite et un commentaire abondant de ce texte fondamental de la spiritualité universelle, Jean-Yves Leloup à qui l’on doit déjà une remarquable traduction de l’Evangile de Jean et des évangiles apocryphes de Thomas, Philippe et Marie, nous aide à porter un autre regard sur le monde présent et à venir.
Catherine Maillard
Une conférence INREES : Jeudi 15 décembre 2011 à 19 h 50
Lieu : Centre Malesherbes. Grand Amphithéâtre. 108 boulevard Malesherbes. Paris 75017
www.inrees.com

Un livre : L’Apocalypse de Jean. Jean-Yves Leloup. Ed. Albin Michel

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par cathymaillard
Charger d'autres écrits dans spiritualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Evènement : Gaïa Orion expose à Paris. 10 janv/ fev 2015

Evénement, Gaia Orion, à Paris. Toutes les femmes, louves, chamanes, et soeurcièrs de coeu…